Accueil

Élections CNOA 2021 : Présentations de Lydie, Henry et Claire

Publié le 16 mai 2021 par DpA_web

Chères Consœurs, Chers Confrères, 

Le 18 mai s’ouvrent les élections visant au renouvellement de la moitié du Conseil National de l’Ordre des architectes.Sont amenés à voter les 296 conseillers régionaux.
Peuvent se porter candidats les actuels ou anciens conseillers ordinaux sous certaines conditions.


Le CNOA est le représentant de l’ensemble de la profession, des quelques 30 000 architectes, auprès du gouvernement et de ses ministères, il est son interlocuteur privilégié, il parle au nom de toute la profession, il parle en notre nom.


DpA (Défense profession Architecte) qui présente une liste de 12 candidats à ces élections considère qu’il est de son devoir de rendre compte de ses engagements à l’ensemble des architectes. DpA souhaite donc tous vous informer des motivations de ses candidats en vous joignant, ici en pj , la profession de foi commune qui les unit, la liste des candidats de l’équipe, et la présentation détaillée aujourd’hui de 3 de nos candidats, Lydie, Henry et Claire.

Nous vous informons et nous vous invitons à en débattre entre vous et avec vos conseillers ordinaux.Aujourd’hui, plus que jamais, la profession a besoind’un CNOAau service des CROAs, d’un CNOA représentatif de tous les architectes engagés à rendre indissociable l’architecture et la professiond’architecte pour l’intérêt public et la reconnaissance de l’expertise  de notre profession.

Ce contenu a été publié dans CNOA, ÉLECTIONS ORDINALES, avec comme mot(s)-clé(s) CNOA, élections

Nous sommes là!

Un article de Bati actu faisant entre autre état de notre action:

[“AVANCÉE. Les architectes ont été entendus par le cabinet du ministère du Logement, suite à la publication des conclusions du rapport Sichel. C’est ce que nous révèle le président du Conseil national de l’ordre des architectes (Cnoa), Denis Dessus.”]

https://www.batiactu.com/edito/contre-rapport-sichel-architectes-interpellent-premier-61605.php

…[ Cette rencontre fait suite aux inquiétudes, nombreuses, de la part des architectes, sur les conclusions du rapport Sichel sur la rénovation énergétique, qui ont été reprises dans le projet de loi climat et résilience. Une pétition a même été mise en ligne le 7 avril contre le rapport Sichel, par le conseil régional de l’ordre des architectes (Croa) d’Occitanie, plusieurs syndicats et associations, sous le collectif architectes Occitanie, dans le cadre des discussions autour du projet de loi climat et résilience. ]

https://www.batiactu.com/edito/contre-rapport-sichel-architectes-interpellent-premier-61605.php

La pétition qui a  dépassé les 300 signatures à cette heure ( en 1 jour) avec nos seuls moyens régionaux pour l’instant:

http://chng.it/bXsxm7Jg8Y

Réagir et proposer

Une pétition pour que l’architecte intervienne dans les rénovations à la place d’un éventuel “accompagnateur Renov‘”?

Je signe!

DpA vous fait suivre ci-joint le lien vers la pétition adoptée ce jour par le collectif des architectes d’Occitanie et mis en ligne sur le site change.org.

A faire largement circuler, connaitre et signer si vous en êtes d’accord

pour voter et espérer renverser la situation, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://chng.it/bXsxm7Jg8Y

Le rapport Sichel

DpA Réagit face aux conclusions du rapport Sichel et aux décisions imminentes de l’état qui en découlent

DpA compte bien se faire entendre afin d’éviter cette nouvelle aberration:

Le gouvernement souhaite créer un “accompagnateur rénov”, nouveau métier, qui oublie encore une fois l’architecte et son rôle essentiel, notamment dans la rénovation énergétique.

Ci dessous, 2 articles qui parlent du Sujet:

Résultats des élections 2eme tour

DpA et ses élus vous remercient de la confiance que vous leur accordez !

Au 2eme tour, Leila, Manuel, Jérôme et Fabrizio viennent d’être élus et rejoignent les 12 autres élus de la liste , au sein de conseil de l’ordre des architectes Occitanie!

La liste DpA sera force de proposition au sein de l’ordre, défendra les points mentionnés dans sa profession de foi et vous invitera à vous associer aux l’actions de l’ordre.

DefenseprofessionArchitecte vous tiendra informés de toutes les actions entreprises avec le conseil.

Résultat des élections – 1er tour

Conseil régional de l’ordre des architectes d’Occitanie (un second tour est nécessaire)

Le conseil est composé de 24 conseillers régionaux, 17 sièges étaient à pourvoir et il y avait deux listes candidates. 
Le taux de participation a été de 34,29%.

12 candidats de la liste « DpA OCCITANIE » ont été élus au 1er tour (par ordre alphabétique avec indication du département d’établissement principal) : Hugues BEAUDOUIN (30), Mathilde CAILLAUD (31), Christian COMBES (34), Anne DAGUES-BIE (31), Caroline DELAS (65), Pascale DEFFAYET (11) Anne DELMAS-JARROUSSE (48), Olivier DELORI (31), Carole DURU (34),Arnaud DUTRAIT (34), Virgile GUENOT (66) et Maguelone VIDAL (34).
4 candidats DpA sont encore éligibles pour le 2nd tour:

Fabrizio, Manuel, Jérôme et Leila ont besoin de votre soutien pour renforcer le conseil, et porter les valeurs DpA au sein de l’ordre!

ref: https://www.architectes.org/recherche?text=elections%202021

Comment voter?

Vous n’avez rien reçu pour voter?

vous avez perdu le mail, ou vous l’avez supprimé?

Recherchez dans la boite un mail intitulé:

«Election CROA 2021 – VOS CODES POUR VOTER AU 2nd TOUR »

envoyé par le CNOA (” administrateur élections “), le 18 février vers 11h.

Cela vous donnera vos codes d’accès, puis rendez-vous sur:

si vous avez perdu vos identifiants cliquez sur le lien suivant:

En cas de désespoir, contactez votre Conseil régional (05 34 31 26 66) qui assure une permanence téléphonique (de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00). Vous recevrez alors de nouveau, par une procédure sécurisée et confidentielle, vos identifiants, soit par mail soit par téléphone.

Défendre nos conditions d’exercice et réhabiliter nos compétences

Réhabiliter nos compétences et améliorer nos conditions d’exercice, c’est:

  • remettre l’architecture au coeur de l’intervention sur le cadre de vie
  • saper les fondements du dumping.

La liste DPA s’engage à organiser   une large concertation avec les architectes de la région et les ordres régionaux pour impulser ensemble, une stratégie nationale, régionale et locale de réhabilitation de la profession.

  • Mise en concurrence deloyale et biaisee

Peut-on  imaginer qu’un médecin ou un avocat soient remplaçables dans l’exercice de leurs fonctions ?

Pourtant, pour plus de 70% des  constructions sur le territoire, les architectes sont mis en concurrence  avec des intervenants non qualifiés et des affairistes de tous bords.

Dans la rénovation, les architectes sont éclipsés au profit de vagues “maîtres d’œuvres qualifiés” ou d’artisans estampillés RGE après une formation de quelques heures.

Grâce au seuil de 150m²,  tous ces intervenants peuvent se prévaloir des compétences de l’architecte.

  • Oeuvrer pour Le recours à l’architecte dès le 1er M2..

obligatoirement pour toute construction,  avec la mise en place d’aides, subventions, crédits d’impôts ou TVA réduite pour permettre à tous nos concitoyens de bénéficier du droit à la qualité architecturale. De même que pour les aménagements d’ensemble et lotissements qui façonnent nos paysages urbains.

Inciter à l’intervention d’un architrecte pour toute opération de rénovation énergétique afin de garantir les objectifs escomptés,  moyennant des aides , subventions, crédits d’impots ou TVA réduite, etc.

  • Critères de sélection pour les Marchés publics

Pour accéder aux marchés publics, les architectes sont « triés » en fonction de leurs capacités financières avec la primeur  aux honoraires les plus basses, au lieu de considérer leurs compétences et de la qualité de leurs projets. Les procédures MAPA  imposent du travail gratuit pour la réalisation d’une “méthodologie” adaptée à chaque projet et encouragent le dumping entre architectes.

Érosion de la mission complète

Dans certaines opérations d’envergure, Les architectes sont quasiment  mis « sous tutelle » des bureaux de contrôle et de bureaux d’études techniques divers et parfois même de conducteurs de travaux sur les chantiers quand ils n’en sont pas simplement évincés.

Règlements intrusifs & procédures abusives

Les architectes sont « chaperonnés »  par des règlements d’urbanisme intrusifs qui s’immiscent directement dans leur domaine de compétence.

Ils sont soumis à des procédures abusives à la limite de la légalité par certaines collectivités qui imposent des pré-consultations avant dépôt de permis de construire, et dont le surcoût se traduit par la non rémunération du travail fourni par l’architecte.

  • Agir pour Réhabiliter la loi MOP et les concours

De manière générale, les procédures de réglementation des marchés publics doivent être revues de concert avec les architectes en donnant la priorité à qualité architecturale des projets. 

Tout travail fourni par les architectes doit être rémunéré.

  • Réhabiliter la mission complète

Agir au niveau des institutions et des differents  acteurs de la construction pour imposer le respect de la mission complète qui est le seul moyen permettant le respect du projet architectural , et rétablir un rapport de collaboration équilibré eavec les intervenants techniques.

  • Valoriser les dossiers deposes par les architectes      

Agir pour que les dossiers d’autorisations d’urbanisme déposés par les architectes ne soient pas soumis aux articles  qui visent à intervenir sur la conception architecturale (par ex. ART.11, etc).

Intervenir pour proscrire les procédures abusives qui s’assimilent  à des concours déguisés, non rémunérés. D’autres solutions devront être recherchées  avec les collectivités, en concertation avec les architectes et les acteurs concernés.

  • Difficulté d’accès aux outils professionnels

Pour la plupart des architectes, la documentation technique et juridique constitue un investissement très onéreux. Il n’est pas normal  de ne pas disposer  des principaux outils de travail qui  permettent d’exercer le métier dans les meilleures conditions.

  • MISE A DISPOSITION DES MOYENS FINANCIERS DE L’ORDRE

Mettre à disposition des architectes gratuitement une plateforme  technique et  juridique , et étudier la possibilité de négocier des tarifs préférentiels pour d’autres outils.

Les axes définis ci-dessus ne sont pas exhaustifs. N’hésitez pas à nous faire part de vos appréciations, idées ou commentaires

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS